En tant que courtier, les conditions de financement que nous proposons reflètent les règles pratiquées par les banques. Il arrive donc nous ne puissions pas proposer de financement pour votre projet immobilier.
Voici les raisons fréquentes qui peuvent amener à cette situation :

1. Votre situation professionnelle

Même s'il est parfois possible d'emprunter sans être en CDI, la banque cherchera toujours à se rassurer sur votre capacité à rembourser votre prêt. Ainsi, si vous êtes en CDD, intermittent, intérimaire ou sans emploi, la plupart des banques ne prendront pas en compte vos revenus associés. Il est plus que conseillé d'attendre de trouver un CDI et de ne plus être en période d'essai pour refaire votre demande.

2. Votre âge 

Vos revenus de retraités sont bien pris en compte par les banques. En revanche, sachez que dans la plupart des cas il vous sera demandé de rembourser votre crédit avant vos 75 ans. Si la durée de remboursement du prêt dépasse cet âge, il y a de grandes chances que la réponse soit négative. Une autre raison liée à l'âge étant une mensualité d'assurance associée trop élevée.

3. Le montant de votre projet

Les accords que nous avons avec les banques nous permettent d'obtenir de très bonnes conditions de prêt immobilier. En contrepartie, nos conventions ne nous permettent pas de traiter les projets dont le montant du crédit est inférieur à 75 000 €.

4. Votre apport

Même s'il est possible d'emprunter sans apport (en particulier pour un primo-accédant), plus celui-ci sera élevé, plus vous maximiserez vos chances.
On considère en général que l'apport doit être équivalent à 10% du montant total du prêt. La banque attend de vous que vous puissiez couvrir les frais de notaire ainsi que les frais de réservation avec cette somme. 

5. Votre taux d'endettement

C'est le résultat du calcul suivant : (les charges + la mensualité du prêt) / vos revenus.
On considère en général qu'il ne doit pas dépasser un certain taux, mais il existe des cas particuliers.
La banque va également utiliser d'autres indicateurs comme le saut de charge ou le reste à vivre. Ces indicateurs sont pris en compte par notre simulateur.

Toutes ces raisons, et les calculs qui en découlent, sont des motifs qui nous conduisent en fin de simulation à ne pas pouvoir vous faire de proposition si nous estimons que nos partenaires ne seront pas à même de vous financer avec une probabilité satisfaisante.

Cela ne voudra pas pour autant dire que votre projet est impossible ou jamais finançable. En effet, il se peut que votre banque soit la mieux placée pour vous aider. Cette dernière vous connaît depuis longtemps et a moins besoin d'être rassurée qu'une nouvelle banque : nous vous conseillons de vous rapprocher de votre conseiller bancaire.

Avez-vous trouvé votre réponse?