Faire un prêt à deux implique un engagement sur le long terme. Il est donc normal que vous et votre co-emprunteur soyez tous deux associés dans ce projet. Ainsi, comme vous partagez la responsabilité d'un crédit, vous avez également un même dossier en commun chez Pretto.

A ce titre, vous avez la possibilité de partager votre espace client avec lui.

Sur la page d'accueil de votre espace personnel, un bouton "inviter" vous permet de convier votre co-emprunteur. Si vous avez déjà renseigné les informations à son sujet dans votre simulation, vous les retrouverez ici. Sinon, remplissez les champs le concernant. Il reçoit une invitation par mail. En l'acceptant, un identifiant personnel lui est attribué. Vous avez donc chacun votre identifiant pour vous connecter à un seul et même espace client.

Vous et votre-co-emprunteur êtes invités à renseigner chacun vos propres informations, mais vous pouvez en réalité agir sur toutes les données demandées, y compris celle de l'autre. En dehors de la confiance que cela implique (on espère que vous pouvez faire confiance à la personne avec laquelle vous allez partager un emprunt sur plusieurs années !), ayez conscience que toutes vos informations peuvent potentiellement être modifiées sans que vous en soyez informé :

  • Votre projet

Si vous changez les montants, durées ou taux que vous avez choisis à la fin de la simulation et dont vous avez pu discuter avec votre conseiller, soyez sûrs d'être tous deux d'accord sur le nouveau projet avant de le sauvegarder.

  • Vos documents

Faites bien attention à ne pas envoyer de document en double, auquel cas leur délai de traitement peut être rallongé.

  • Vos informations personnelles

Vérifiez bien les données vous concernant : on a beau bien connaître l'autre, il arrive parfois qu'on se trompe d'un jour dans sa date de naissance… des informations erronées peuvent entraîner des erreurs ou des incompréhensions. Autant éviter la frustration et la perte de temps que cela peut générer !

Lorsque vous faites une modification, pensez à en informer votre co-emprunteur, que personne (votre conseiller y compris) n'ait de mauvaise surprise.

Pour éviter ce genre de désagréments, et ce à tous les niveaux, la communication est la clé !

Avez-vous trouvé votre réponse?