On pense souvent à tort qu'un crédit que l'on va faire pour investir dans du locatif va se rembourser tout seul. En effet, la logique voudrait que les futurs loyers perçus couvrent le coût du prêt. Ce n'est pas vraiment le cas.

En effet, la banque ne prend en compte dans son calcul que 70 % du montant du futur loyer. Cette source de revenu ne vous permet donc pas de payer la totalité de vos mensualités de crédit.

La banque va également considérer que le bien dans lequel vous investissez risque de vous coûter plus cher que vos prévisions :  vous pouvez être soumis à des périodes de vacances de locataire, à des loyers impayés, à des travaux ou autres charges liées à l'entretien du bien, etc.
Vos revenus vont donc possiblement fluctuer alors que les mensualités du crédit associé ne vont pas varier.

Toutes ces raisons expliquent que la banque va demander que vous ayez beaucoup d'apport ou du patrimoine : elle veut être sûre de votre capacité à rembourser votre crédit en cas de problème.

Avez-vous trouvé votre réponse?