Pour limiter le risque, pour vous comme pour elle, la banque observe divers indicateurs avant de vous accorder un prêt. Après le taux d'endettement, elle s'intéresse particulièrement au reste à vivre.
La formule pour le calculer est la même pour toutes les banques :

Les revenus correspondent principalement aux salaires, retraites et investissements locatifs. Sachez en revanche que tous les revenus ne sont pas pris en compte de la même façon.
Les charges, elles, sont liées à l'habitat (loyer, prêt immobilier), aux crédits consommation en cours (voiture, prêt étudiant), ainsi qu'à la pension alimentaire (pour celui qui la verse).

Ce calcul simple permet de connaître vos revenus disponibles une fois les charges payées.
La banque se sert de cet indicateur pour voir quel sera votre niveau de vie en ajoutant une mensualité de crédit immobilier aux charges.
Si votre reste à vivre est trop bas, elle considérera qu'une mensualité de crédit supplémentaire sera une charge trop importante pour vous et que vous ne serez pas en mesure de la rembourser.

Avez-vous trouvé votre réponse?