Notre simulateur de prêts immobiliers ne prend pas (encore !) en compte les prêts in fine.
N'hésitez pas à contacter nos conseillers via le chat ou envoyer un mail à hello@pretto.fr. Nous répondrons à toutes vos questions et vous proposerons le meilleur taux immobilier pour votre projet immobilier. 

Le remboursement du capital différé ? 

Le prêt in fine est un prêt où le remboursement du capital est différent d'un prêt amortissable. L'emprunteur paye uniquement les intérêts durant la durée de l'emprunt et rembourse la totalité du capital emprunté à la dernière mensualité. 

Imaginons un prêt de 102 000 € sur 10 ans avec un taux d'intérêt de 2 %, l'emprunteur remboursera pendant 119 mois 170 € d'intérêts. La dernière mensualité (la 120ème) le montant sera de 170 € + 102 000 € = 102 170 €. 

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt in fine ? 

Si vous êtes intéressés par ce type de prêt, il faut garder en tête que les taux d'intérêts sont plus élevés qu'un prêt amortissable. 

L'obtention est conditionnée par l'immobilisation d'une épargne. Le plus souvent cette garantie est placée sur un produit d'assurance vie. Votre banque, vous demandera également d'épargner mensuellement ou trimestriellement sur ce même produit. 

Un prêt in fine : avantages fiscaux ? 

Ce type de prêt est généralement conseillé aux investissements locatifs, pour son avantage fiscal : une réduction d'impôt sur les bénéfices fonciers. 

Le prêt in fine augmente le coût total des intérêts à cause d'un taux d'intérêt plus élevé et un capital restant dû constant. Cependant, les intérêts sont déductibles des revenus locatifs imposables. 

Si vous êtes assujettis à l'impôt sur la fortune, votre dette sera équivalente à la valeur du bien immobilier. 

Avez-vous trouvé votre réponse?